Le coût caché des sports pour jeunes

Votre enfant s’intéresse-t-il aux sports organisés? Fait-il un sport actuellement? En tant que parent/tuteur, vous êtes sans doute heureux de le voir participer aux sports, mais moins heureux face aux coûts qui s’y rattachent.

Tout le monde sait que faire du sport peut coûter cher, surtout si l’enfant en fait plusieurs dans la même saison.  Saviez-vous que l’industrie de sport pour jeunes au Canada est évaluée à la somme robuste de 8.7 milliards de dollars*?  Le coût d’équipement spécial, les frais de participation et les frais de voyage sont des exemples de déboursements qui s’accumulent d’année en année.  Et l’autre dépense souvent laissée de côté – c’est le coût des accidents du sport.

Qu’on veut y penser ou non, les enfants sont susceptibles aux accidents.  Quand ils font des sports, le niveau de risque est plus élevé.  Voici quelques blessures accidentelles à considérer :

 

Blessures dentaires

Chez les jeunes on voit le plus souvent des blessures à la bouche ou aux dents, subies en jouant des sports de contact comme le hockey ou le football.  Qu’il s’agit de plusieurs dents cassées ou seulement d’une dent craquée, il faudra quand même une visite d’urgence coûteuse chez le dentiste ou à l’hôpital. Malheureusement, dans les régimes de soins de santé et les régimes collectifs d’employé, la couverture de coûts dentaires ne va pas très loin.

 

Dépenses paramédicales

Si votre enfant se blesse, son rétablissement peut nécessiter les soins d’un chiropracticien, ostéopathe, physiothérapeute, thérapeute en sport ou infirmier autorisé.  Ce genre de services n’est pas couvert par la plupart de régimes d’assurance maladie gouvernementaux.

 

Fractures/dislocations

Votre enfant peut subir une fracture ou dislocation même s’il ne fait pas le sport.  Ce type de blessure peut entraîner les coûts suivants :  frais d’hospitalisation, médicaments prescrits et équipement médical.

 

Équipement médical

Le traitement de votre enfant peut inclure un plâtre, des béquilles ou des attelles.  Les frais de ceux-ci ne sont pas normalement couverts selon les régimes d’assurance maladie gouvernementaux.

 

Que faire alors pour se préparer aux coûts semblables, surtout si plusieurs ne sont pas couverts par le régime d’assurance maladie de votre gouvernement ou de votre employeur?

Envisagez l’achat d’un régime d’assurance accident pour votre enfant.  Ces régimes sont conçus spécifiquement pour aider à vous protéger contre de telles dépenses.  Nos régimes Accident étudiant sont le choix idéal pour que votre enfant soit protégé tous les jours, 24 heures sur 24, qu’il joue au soccer le jour à l’école ou qu’il fait de la natation le soir.

 

P.S. – Votre enfant fait-il de voyages nationaux ou internationaux en connexion avec les sports?

Muni d’un régime accident étudiant tel que le régime Platine du programme Accident étudiant, vous pouvez épargner sur les dépenses associées à un voyage imprévu, y compris : les coûts d’annuler un voyage, le traitement médical d’urgence, les coûts d’une chambre d’hôpital et les vols d’urgence à domicile.

 

 

*Westhead, Rick (2019) Canadian youth sports industry worth $8.7 billion, company says. Extrait du site anglais https://www.ctvnews.ca/w5/canadian-youth-sports-industry-worth-8-7-billion-company-says-1.4316678